ALSACE – Faites du Théâtre ! jusqu’au 30 novembre

L’art de la comédie

Rencontres et pratique, la formule de Faites du Théâtre ! opère. Cette année encore, la Maison Théâtre de Laurent Bénichou partage avec plus de 500 collégiens et lycéens d’Alsace, le désir de se mettre en je (u). Ambiance.


Près de 546 collégiens, lycéens de Strasbourg, Kaysersberg et Herrlisheim participent à Faites du Théâtre ! DR

Assis sur les gradins , en chaussettes, des élèves d’une classe de première STI du lycée Couffignal de Strasbourg et d’autres de Marc Bloch écoutent attentivement les recommandations de la comédienne Anne-Sophie Diet. Plus de salle de cours mais une scène de théâtre du Tambourin, à Strasbourg – résidence de la Maison Théâtre de Laurent Bénichou qui organise la 9e  édition de Faites du Théâtre ! jusqu’au 30 novembre.

« C’est bien, on apprend comment cela passe au théâtre, comment faire de l’impro », indique Robin qui participe pour la première fois à Faites du Théâtre !

« Avoir une plus grande estime de soi »

À ses côtés, Élodie connaît la manifestation. « On rencontre des lycéens d’autres établissements, et on dépasse la gêne de parler, on devient le spectateur des autres ». Après une première séance, Robin remarque : « On est moins timide ». Cet après-midi-là, les adolescents travaillent sur L’Avare de Molière.

En face, à l’ARES centre socio-culturel de l’Esplanade à Strasbourg, les autres élèves des deux établissements scolaires ainsi qu’un prof de mathématiques du lycée Marc Bloch échangent, toujours en chaussettes, sous le regard des comédiennes Nancy Guyon et Jenny Macquart. Pour l’enseignant, Faites du Théâtre ! « permet aux élèves de se révéler les uns aux autres, d’avoir une plus grande estime de soi. Il y a une amélioration de la relation entre eux et avec les enseignants ». Le jeune Naues opine de la tête : « On est moins timide quand on prend la parole en public. »

La voix de Nancy retentit : « Je compte sur vos retours en tant que spectateurs pour ce deuxième passage. Est-ce que la scène improvisée est assez construite, qu’en est-il de l’utilisation de l’espace, du retournement de l’émotion ? ». Deux par deux, tous les élèves vont improviser et se critiquer. Acteurs et spectateurs d’un jour.

La venue des élèves à Faites du Théâtre ! s’inscrit dans un parcours artistique conçu par Laurent Bénichou qui permet de découvrir la richesse de l’écriture par la lecture, la pratique et l’échange entre participants.

Cette année près de 546 élèves de Strasbourg (lycées Fustel de Coulanges, Couffignal, Cassin, collèges Rouget de Lisle, Foch, Vauban, Galilée, Érasme, La Providence), du collège de Herrlisheim et du lycée Geiler de Kaysersberg vont participer à la manifestation. Pour cette édition, l’équipe d’acteurs-pédagogues rassemblée par Laurent Bénichou tire le fil de la comédie. « C’est une thématique qui découle de la création de Marion Grandjean, Quiprocosmos qui est en résidence au Tambourin, précise Laurent Bénichou. Qui envisage un essaimage de Faites du Théâtre !, du travail mené autour de la pratique amateur, des contenus et outils pédagogiques développés. Des contacts ont été pris à Dijon (La Minoterie, le Théâtre Dijon-Bourgogne/CDN), à Paris (Maison Geste et Image), à Clermont-Ferrand (théâtre du Pélican). Une belle tentative de mise en réseau et d’élargir les actions et partenariats ainsi que la constitution d’un répertoire d’écritures dramatiques contemporaines.

Un second volet de Divers Cités est lancé, la venue de l’auteur Sébastien Joanniez annoncée dès janvier – après la résidence de Christophe Tostain à la Cité Spach.

En attendant, les Stammtisch des 17 et 18 novembre exposent les champs de réflexion de la Maison Théâtre. Autour de « quels rôles pour la pratique du théâtre et des artistes ? » vont débattre entre autres, le sociologue et auteur dramatique Michel Simonot, Jean-Claude Gal du théâtre du Pélican de Clermont-Ferrand, Marie Stutz, directrice de l’Association Nationale de Recherche et d’Action Théâtrale. « Notre rôle est d’être accompagnateur et provocateur d’ouvertures, relève Laurent Bénichou. On pose les choses, le manque de formation des artistes, la nécessite de la reconnaissance d’un métier d’artiste-pédagogue. À la Maison Théâtre, on définit les outils de pédagogie, un répertoire dramatique, on propose aux comédiens un processus d’observation, assistanat et tutorat. Notre chantier est immense », s’enthousiasme le directeur. Malgré un financement contraint, la Maison Théâtre maintient le cap et se vit comme une scène citoyenne à part entière.

Stammtisch ces 17 et 18 novembre, au théâtre du Tambourin. Entrée libre ; www.lamaisontheatre.eu Faites du théâtre ! se poursuit jusqu’au 30 novembre. ✆ 03 88 61 07 30 ; www.lamaisontheatre.eu

 

© Dernières Nouvelles d’Alsace, vendredi 17 novembre 2017. – Tous droits de reproduction réservés

Comments for this post are closed.