Aller au contenu

Strasbourg – Esplanade

Aux archives départementales : Charles-Gustave Stoskopf, architecte fécond, parfois contrarié, qui fit de l’Esplanade un quartier

Une perspective du quartier de l’Esplanade à Strasbourg dessinée à la fin des années 1950 par Charles-Gustave Stoskopf.
Photo L’Alsace /Anne VOUAUX
Détail de fenêtre au quartier de l’Esplanade.   Photo DNA /Cédric JOUBERT
Derrière des couloirs de 100 mètres de long, 47 magasins de 200 m² chacun. Chaque étage a son code couleur.
Photo DNA /Cedric JOUBERT
Exemple d’archives privées : le fonds provenant d’une ancienne brasserie dont chaque livre de compte pèse entre 20 et 25 kg.
Photo DNA /Cédric JOUBERT
Bien que protestant, Gustave Charles Stoskopf a construit de nombreuses églises catholiques, dont celle de Poissy, qu’il a dessinée avec des gradins derrière le chœur. Photo L’Alsace /Anne VOUAUX

Un trou béant

L’avenue du général de Gaulle à l’Esplanade, telle que dessinée par Charles-Gustave Stoskopf.   Photo L’Alsace /Anne VOUAUX
À son extrémité sud, l’avenue du Général-de-Gaulle devait se terminer par une tour.   Photo L’Alsace /Anne VOUAUX
De nombreuses photos constituent le fonds récemment donné aux archives départementales.   Photo L’Alsace /Anne VOUAUX

© Dernières Nouvelles d’Alsace, 11 janvier 2022. – Tous droits de reproduction réservés

Quitter la version mobile